L’Atelier d’un peintre, La Canne de M. de Balzac et «L’ombrelle de Mme de Girardin», ou Comment la Muse devient poète