Le Brutus de Catherine Bernard, ou la difficulté d’être un héros.