Recensione a: Jacques Houriez, Paul Claudel rencontre l'Asie du tao