Un nouveau paradigme pour le droit du travail