Mario Richter, Jean de Sponde et la langue poétique des protestants, traduit de l’italien par Yvonne Bellenger et François Roudaut, Paris, Classiques Garnier, 2011, 243 pp.