Aurélie Adler, "Eclats des vies muettes. Figures du minuscule et du marginal dans les récits de vie d'Annie Ernaux, Pierre Michon, Pierre Bergounioux et François Bon", Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2012. pp. 330.