La transparence de l’écart et l’opacité de l’équivalence