Quelques remarques au sujet de l'héritage beckettien dans le domaine de la danse contemporaine amènent à une comparaison entre le ballet L'Heure exquise (1998) de Maurice Béjart et la première partie de Seule? de Dupuy (2002). Ces créations, toutes les deux inspirées d'Oh les beaux jours, abordent des thèmes semblables – la solitude et le temps, la mémoire et le mouvement, la vie te la danse –dans une perspective pour ainsi dire autobiographique. Pourtant, en faisant appel à une gestuelle et à une théâtralité profondément différentes, ces chorégraphes explorent diverses manières de rendre à la Winnie immobilisée de Beckett, ne fût-ce que pendant quelques instants, l'usage de ses jambes.

Filiations choréraphiques: Winnie selon Béjart et chez les Dupuy

GENETTI, Stefano
2011

Abstract

Quelques remarques au sujet de l'héritage beckettien dans le domaine de la danse contemporaine amènent à une comparaison entre le ballet L'Heure exquise (1998) de Maurice Béjart et la première partie de Seule? de Dupuy (2002). Ces créations, toutes les deux inspirées d'Oh les beaux jours, abordent des thèmes semblables – la solitude et le temps, la mémoire et le mouvement, la vie te la danse –dans une perspective pour ainsi dire autobiographique. Pourtant, en faisant appel à une gestuelle et à une théâtralité profondément différentes, ces chorégraphes explorent diverses manières de rendre à la Winnie immobilisée de Beckett, ne fût-ce que pendant quelques instants, l'usage de ses jambes.
9789042034457
Beckett; Oh les beaux jours; letteratura e coreografia; corpo; musica; gesto; oggetti
File in questo prodotto:
Non ci sono file associati a questo prodotto.

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: http://hdl.handle.net/11562/393147
Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact