Le fil conducteur des interventions éducatives et cliniques est représenté par la pratique de la médiation culturelle qui fonde le dispositif ethnoclinique et la pédagogie de communauté. Grâce aux échanges interprofessionnels, aussi bien dans la formation que dans la clinique, ainsi que par la rencontre avec les familles et les enfants mineurs de première et deuxième génération, nous avons mûri une expérience qui nous a amenés à penser des projets qui développent des orientations communes entre l’école, les services sociaux de base et les services spécialisés du territoire (consultations familiales, protection de l’enfance, neuropsychiatrie et psychiatrie) pour une prise en charge des transformations induites par la migration. Ces transformations toujours plus problématiques concernent aussi bien les enfants qui grandissent entre deux mondes que les familles migrantes, les citoyens italiens et les professionnels ; nous œuvrons également pour que les différents groupes d’appartenance (linguistiques, culturels et religieux) soient également impliqués dans ce processus de transformation et de changement. Notre expérience de plus de dix ans nous permet d’affirmer que la pratique de la médiation culturelle à travers 1. la mise en œuvre du dispositif ethnoclinique avec des professionnels, des enfants et des familles en difficulté ; 2. le travail de pédagogie de communauté à travers la promotion de rencontre entre groupes communautaires peut représenter un chemin possible pour favoriser la cohabitation et la cohésion sociale entre des personnes différentes par l’origine, les genres et les générations.

Médiation culturelle et ethnoclinique avec des enfants migrants.

SOLDATI, Maria
2010-01-01

Abstract

Le fil conducteur des interventions éducatives et cliniques est représenté par la pratique de la médiation culturelle qui fonde le dispositif ethnoclinique et la pédagogie de communauté. Grâce aux échanges interprofessionnels, aussi bien dans la formation que dans la clinique, ainsi que par la rencontre avec les familles et les enfants mineurs de première et deuxième génération, nous avons mûri une expérience qui nous a amenés à penser des projets qui développent des orientations communes entre l’école, les services sociaux de base et les services spécialisés du territoire (consultations familiales, protection de l’enfance, neuropsychiatrie et psychiatrie) pour une prise en charge des transformations induites par la migration. Ces transformations toujours plus problématiques concernent aussi bien les enfants qui grandissent entre deux mondes que les familles migrantes, les citoyens italiens et les professionnels ; nous œuvrons également pour que les différents groupes d’appartenance (linguistiques, culturels et religieux) soient également impliqués dans ce processus de transformation et de changement. Notre expérience de plus de dix ans nous permet d’affirmer que la pratique de la médiation culturelle à travers 1. la mise en œuvre du dispositif ethnoclinique avec des professionnels, des enfants et des familles en difficulté ; 2. le travail de pédagogie de communauté à travers la promotion de rencontre entre groupes communautaires peut représenter un chemin possible pour favoriser la cohabitation et la cohésion sociale entre des personnes différentes par l’origine, les genres et les générations.
Educazione; Migrazione; Mediazione Culturale
File in questo prodotto:
Non ci sono file associati a questo prodotto.

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: https://hdl.handle.net/11562/363835
Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact