I. DEGAUCHE, Les tragédies de Voltaire aux miroir de leurs parodies