Meyer, Becker et Vandenberghe (2004) suggèrent de considérer l’engagement comme une composante de la motivation ; l’intégration des théories de l’engagement et de la motivation permet de mieux comprendre ces deux processus et le comportement sur le lieu de travail. La présente étude constitue une partie d’un plus vaste projet de recherche qui a pour but d’explorer justement les relations entre engagement et motivation mais également avec d’autres construits liés au bien-être professionnel. Le but est de contribuer à valider, dans le contexte italien, des instruments déjà validés en Amérique du Nord afin d’approfondir, dans une phase successive, les différentes conséquences que ceux-ci peuvent avoir sur le comportement organisationnel (satisfaction, comportement de citoyenneté organisationnelle, intention de turnover). La première démarche a été de vérifier la fiabilité et la validité des deux instruments utilisés pour mesurer l’engagement (Engagement affectif – engagement normatif : Meyer, Allen et Smith, 1993 ; engagement de continuité : Powell et Meyer, 2004) et la motivation (Échelle de motivation au travail : Gagné, Forest, Battistelli, Van den Broeck, Vansteenkiste, Gilbert, Grenier, Aubé et Morin, 2006). Ces échelles ont été administrées à 281 travailleurs, 166 appartenant à une entreprise métallurgique et 115 à une organisation syndicale du Nord de l’Italie. Pour ce qui concerne l’engagement, les résultats des analyses indiquent une forte corrélation entre engagement affectif et engagement normatif ; cette superposition est confirmée par l’analyse factorielle exploratoire, qui indique le choix de trois facteurs et non pas quatre (deux que l’on peut identifier avec les deux aspects de l’engagement de continuité et un qui regroupe l’engagement affectif et l’engagement normatif). Pour ce qui est de la motivation, l’analyse des corrélations et l’analyse factorielle montrent qu’il n’y a pas de véritable distinction entre régulation identifiée et motivation intrinsèque.

La motivation au travail et l’engagement. Analyse sur deux echantillons italiens

CHEMOLLI, Emanuela;PASINI, Margherita
2008

Abstract

Meyer, Becker et Vandenberghe (2004) suggèrent de considérer l’engagement comme une composante de la motivation ; l’intégration des théories de l’engagement et de la motivation permet de mieux comprendre ces deux processus et le comportement sur le lieu de travail. La présente étude constitue une partie d’un plus vaste projet de recherche qui a pour but d’explorer justement les relations entre engagement et motivation mais également avec d’autres construits liés au bien-être professionnel. Le but est de contribuer à valider, dans le contexte italien, des instruments déjà validés en Amérique du Nord afin d’approfondir, dans une phase successive, les différentes conséquences que ceux-ci peuvent avoir sur le comportement organisationnel (satisfaction, comportement de citoyenneté organisationnelle, intention de turnover). La première démarche a été de vérifier la fiabilité et la validité des deux instruments utilisés pour mesurer l’engagement (Engagement affectif – engagement normatif : Meyer, Allen et Smith, 1993 ; engagement de continuité : Powell et Meyer, 2004) et la motivation (Échelle de motivation au travail : Gagné, Forest, Battistelli, Van den Broeck, Vansteenkiste, Gilbert, Grenier, Aubé et Morin, 2006). Ces échelles ont été administrées à 281 travailleurs, 166 appartenant à une entreprise métallurgique et 115 à une organisation syndicale du Nord de l’Italie. Pour ce qui concerne l’engagement, les résultats des analyses indiquent une forte corrélation entre engagement affectif et engagement normatif ; cette superposition est confirmée par l’analyse factorielle exploratoire, qui indique le choix de trois facteurs et non pas quatre (deux que l’on peut identifier avec les deux aspects de l’engagement de continuité et un qui regroupe l’engagement affectif et l’engagement normatif). Pour ce qui est de la motivation, l’analyse des corrélations et l’analyse factorielle montrent qu’il n’y a pas de véritable distinction entre régulation identifiée et motivation intrinsèque.
9782760515307
motivazione al lavoro; commitment; psicologia delle organizzazioni
File in questo prodotto:
Non ci sono file associati a questo prodotto.

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: https://hdl.handle.net/11562/325559
Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact