Réseaux sociaux et travail social. Un défi pour l’interactionnisme structural