C’est sur la part de langue de spécialité intrinsèque à la langue générale que nous allons nous concentrer dans la présente étude, dans laquelle nous allons présenter le vocabulaire du textile tel qu’il est traité dans le Trésor de la Langue Française (dorénavant TLF), dont nous consulterons la version informatisée (Trésor de la langue Française informatisée, dorénavant TLFi). Si ce grand monument de la lexicographie française visait « en premier lieu l’universitaire de haute culture, confronté avec les problèmes de textes généralement littéraires » , le dépouillement d’un corpus éminemment littéraire ne s’accompagne pas moins de la prise en compte d’unités terminologiques relevant de multiples domaines scientifiques et techniques. Nous nous concentrerons, dans un premier temps, sur la place des sens techniques et scientifiques aussi bien dans la macrostructure que dans la microstructure du TLF. Plus particulièrement, après une incursion dans la « Préface » au Tome I, nous présenterons un certain nombre de documents inédits qui témoignent des réflexions ayant eu lieu au moment du passage de direction entre P. Imbs et B. Quemada, pour faire état de la place que le vocabulaire technique et scientifique occupe dans ce grand dictionnaire. Nous essaierons d’exemplifier, par la suite, l’application de ces différents principes à travers l’analyse du vocabulaire du textile, que nous allons présenter en trois moments différents : 1. les entrées lexicales polysémiques ; 2. les entrées lexicales avec une polysémie pauvre ; 3. les entrées lexicales monosémiques.

La place du vocabulaire du textile dans le TLFi

FRASSI, Paolo
2013

Abstract

C’est sur la part de langue de spécialité intrinsèque à la langue générale que nous allons nous concentrer dans la présente étude, dans laquelle nous allons présenter le vocabulaire du textile tel qu’il est traité dans le Trésor de la Langue Française (dorénavant TLF), dont nous consulterons la version informatisée (Trésor de la langue Française informatisée, dorénavant TLFi). Si ce grand monument de la lexicographie française visait « en premier lieu l’universitaire de haute culture, confronté avec les problèmes de textes généralement littéraires » , le dépouillement d’un corpus éminemment littéraire ne s’accompagne pas moins de la prise en compte d’unités terminologiques relevant de multiples domaines scientifiques et techniques. Nous nous concentrerons, dans un premier temps, sur la place des sens techniques et scientifiques aussi bien dans la macrostructure que dans la microstructure du TLF. Plus particulièrement, après une incursion dans la « Préface » au Tome I, nous présenterons un certain nombre de documents inédits qui témoignent des réflexions ayant eu lieu au moment du passage de direction entre P. Imbs et B. Quemada, pour faire état de la place que le vocabulaire technique et scientifique occupe dans ce grand dictionnaire. Nous essaierons d’exemplifier, par la suite, l’application de ces différents principes à travers l’analyse du vocabulaire du textile, que nous allons présenter en trois moments différents : 1. les entrées lexicales polysémiques ; 2. les entrées lexicales avec une polysémie pauvre ; 3. les entrées lexicales monosémiques.
9782705687113
Lexicographie; Terminologie; terminologia
File in questo prodotto:
Non ci sono file associati a questo prodotto.

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: http://hdl.handle.net/11562/703762
Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact