« Sotto un manto di gigli di Francia » : poésie, allégorie et emblèmes de la dissidence entre Ferrare et Turin